Enseignant

Photo de Vincent Richir

À PROPOS

Vincent Richir pratique l’aïkido depuis 25 ans. Cette passion ne l’a jamais quitté, elle lui a toujours apporté équilibre et énergie et l’a souvent aidé dans les moments difficiles.

Il a pratiqué avec trois enseignants :
Le premier, Sensei Denis Martins pendant 5 ans 6éme dan et écrit un livre sur l’aïkido “AÏKIDO SENIOR Aïkido pour tous” (préface de Christian Tissier 8éme dan).
Il a ensuite suivi le Sensei Anne Marie Porcino Biagioni dit Nanou pendant plus de 15 ans aujourd’hui 6éme dan, reconnu à Marseille et par beaucoup de pratiquants en France.
Puis pour finir avec Jean-Luc Armenico aujourd’hui aussi 6éme dan avec une pratique martial reconnue.

Vincent a bien-sûr suivi en parallèle de nombreux stages et participé à des stages de longues durées pour enseignants comme celui de Mèze avec le Sensei Bernard Palmier 7éme dan en co-animation avec le Sensei Luc Mathevet 6éme dan, et en 2019 co-animée avec Eric Marchand 6éme dan, mais aussi en 2020 le stage Uchi deshi organisé par Daniel Toutain 6éme dan élève direct de Saïto Saotome.

Vincent s’est investi pendant trois ans dans la formation du brevet fédéral et ensuite celle du CQP moniteur d’art martiaux spécificité aïkido ajouté au passage du 3ème dan reconnus par l’ensemble du jury. Il faut attendre quatres années pour le passage du 4éme dan, qu’il va pouvoir obtenir en fin de saison 2021.

Vincent Richir est aujourd’hui de plus en plus engagé dans l’aïkido. Il rentre dans sa troisième année d’enseignement et prend un véritable plaisir à transmettre les valeurs de cette pratique au travers de l’aïkido du buki waza, mais aussi de l’aïki-zen qu’il développe au travers de ses connaissances comme la méditation, l’aïki taïso, le yoga et des mouvements similaires au tai-chi.

Depuis deux ans en plus de ses différents stages, Vincent a la grande chance de suivre l’enseignement d’un très grand maître japonais, dernière lignée de samouraïs, le maître Hiroo Mochizuki qui a fondé le Yoseikan Budo.

Il suit ses cours deux à trois fois par semaines portant sur l’aïkido, le buki waza (naginata, Bo, Jo, iaito) mais aussi pied poing, ajouté à des anecdotes sur O’Sensei Ueshiba, fondateur de l’aikido avec qui le grand maître a travaillé.
Hiroo Mochizuki détient les grades suivants : 10éme dan de karaté, 8éme dan d’aïkido, 8éme dan de jujutsu, 7éme dan de Iaido, 3éme dan de judo.

Grade : Titulaire du troisième dan et inscription en fin d’année pour le passage du quatrième dan

Diplômes:

  • Titulaire du brevet fédéral
  • Titulaire du Certificat professionnel de Moniteur d’art martiaux spécificité aikido.